Comment soutenir l’armée du salut ?

soutenir l'armée du salut

Engagée dans la solidarité active depuis de nombreuses années, l’Armée du Salut est une association qui regroupe une fondation aidant les foyers dans le besoin ainsi qu’une conglomération diffusant l’évangile de Jésus-Christ à travers la France. D’une manière générale, la structure tourne grâce aux dons et legs offerts par ses bienfaiteurs. Si vous souhaitez contribuer au bon fonctionnement de ses actions sociales, plusieurs solutions sont possibles.

Faire un don en personne, comment faire ?

Venant en aide aux foyers nécessiteux, la fondation de l’Armée du Salut vit entièrement des contributions apportées par ses généreux donateurs. Sa vocation première étant de fournir aux hommes et femmes fragilisés une aide pour surmonter leur difficulté, l’association intervient particulièrement pour les personnes vivant dans la précarité, les seniors dépendants, les personnes handicapées et les enfants ou jeunes en situation de rupture. Ces derniers pourront en effet trouver auprès de l’Armée du Salut un grand réconfort durant les périodes compliquées et surtout un accompagnement à tout moment.

Ainsi, la fondation compte sur les dons pour mener à bien ses missions, d’ailleurs ces bienfaiteurs pourront avoir accès à une déduction fiscale grâce à leur contribution. Si vous souhaitez soutenir l’Armée du Salut, rendez-vous directement sur son site web officiel. Une fois sur la page, vous n’aurez pas à vous casser la tête puisqu’il suffit de cliquer sur l’icône dédiée pour faire un don. Vous serez dirigés tout au long de la démarche et vous pourrez également choisir la somme à offrir. Notez bien que le montant du don peut augmenter le taux de votre déduction fiscale. De ce fait, n’ayez pas peur d’être généreux !

Faire un don via un dispositif administratif

En offrant votre argent à l’association, vous pouvez aider les personnes démunies d’ailleurs, si vous mentionnez votre nom, il apparaîtra certainement dans les livres ou les newsletters de la fondation. Notez par ailleurs qu’il existe d’autres moyens pour soutenir l’Armée du Salut à l’exemple d’un don sur votre impôt sur la fortune immobilière.

Tout d’abord, cette démarche vous permet d’investir durablement une part de votre IFI puisqu’une telle action vous donne droit à une exonération fiscale représentant 75 % du montant total. Cette réduction est plafonnée à 50 000 euros. Pour apporter votre contribution, il faudra vous rendre sur place ou appeler afin de connaître les modalités à suivre.

Sachez en outre que vous pouvez reverser à l’association une partie de vos bénéfices en assurance-vie afin de venir en aide  aux personnes fragiles, qui ont besoin de soutien pour leur réinsertion sociale. Pour finir, les donations et les legs sont toujours les bienvenus. Quelle que soit la forme de contribution que vous préférez, contactez immédiatement l’Armée du Salut. Son équipe vous propose une assistance réactive lors des démarches à réaliser.

Devenir un partenaire ou un philanthrope

L’Armée du Salut est également habilitée à recevoir des aides venant des entreprises et personnes morales. Dans ce cas, ces dernières peuvent devenir de véritables partenaires pour l’association. Si vous souhaitez devenir un bienfaiteur, n’hésitez pas à appeler afin de connaître les dispositifs qu’il faut engager. Vous pourrez construire une modalité de collaboration adaptée à vos besoins, mais la plupart du temps, la mobilisation de vos salariés et de vos réseaux peut être suffisante pour soutenir l’association.

Puisque les missions de l’Armée du Salut dépendent entièrement de la contribution de ses bienfaiteurs, l’association accorde une grande attention à chacun d’entre eux, et particulièrement aux plus grands donateurs. Si vous souhaitez devenir philanthrope et soutenir au mieux la fondation, vous pourrez bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour les formalités. Un interlocuteur à l’écoute et réactif vous assiste alors pour toutes les démarches à effectuer , il pourra répondre à toutes vos questions. 

Le contexte des mineurs non accompagnés
Comment s’engager dans une association humanitaire ?