Comment s’engager dans une association humanitaire ?

association humanitaire

L’aide humanitaire a comme objectif principal d’assurer la protection et l’assistance des personnes vulnérables. Différents acteurs interviennent lorsqu’il y a des crises humanitaires, parmi lesquels les organisations humanitaires non gouvernementales. Ces organisations sont à but non lucratif.

Comment s’engager dans l’association humanitaire ?

Ceux qui souhaitent s’engager dans l’humanitaire plus longtemps peuvent postuler à  un volontariat de solidarité internationale. Il existe plusieurs associations qui sont agréées pour le VSI comme les Actions Humanitaires contre la faim et la Croix-Rouge et le Croissant Rouge. Si vous êtes intéressé, vous pouvez envoyer votre candidature à l’une des associations. Toute personne majeure qui n’exerce pas d’activité professionnelle, qui a de la patience, de la persévérance et l’autonomie, peut s’adhérer dans les organisations humanitaires. En France, des milliers de volontaires ont effectué une mission dans les secteurs de la formation et de l’éducation, l’enfance, la jeunesse, le social…

Outre les professions médicales, on demande aussi les compétences dans les autres domaines. La mission des volontariats peut durer de six mois à deux ans. Visitez le site www.association-humanitaire.com, si vous voulez connaître un peu plus sur les volontaires et les bénévoles qui s’engagent dans l’humanitaire. Pendant la mission, la couverture de la maladie, l’assurance rapatriement et la complémentaire santé sont prises en charge par l’association. L’indemnité varie selon l’association. L’hébergement et la nourriture sont pris en charge ou non.

Objectif de l’aide humanitaire

Partout dans le monde, les associations humanitaires viennent en aide aux populations les plus démunies. Elles visent spécialement les populations pauvres, confrontées à des guerres ou des catastrophes naturelles. L’aide humanitaire a comme objectif d’aider les populations les plus défavorisées et les plus pauvres, de sauver la vie humaine. Quatre principes guident l’action humanitaire : l’humanité, l’impartialité, la neutralité et le respect de l’indépendance. L’humanité implique la sauvegarde de la vie humaine et l’atténuation de la souffrance.

Pour l’impartialité, il n’y a pas de discrimination entre les membres et les populations affectées. La neutralité : l’action humanitaire ne prend pas parti lorsqu’il y a un conflit entre les armées. L’indépendance : les objectifs humanitaires ne doivent pas être mêlés aux objectifs économiques, politiques et militaires. L’action humanitaire a pour activité de prendre part aux installations sanitaires, de services de santé, de fourniture d’eau pour le retour à la vie normale des personnes en danger. Différents acteurs interviennent lorsqu’il y a des crises humanitaires. Il existe plusieurs organisations non gouvernementales humanitaires.

Les différents secteurs d’activité des organisations humanitaires

Tout individu qui veut s’engager dans les organisations humanitaires est libre de rejoindre une cause commune qu’il aime faire selon son âge ou sa nationalité. Il peut adhérer à n’importe quelle organisation humanitaire de manière bénévole ou volontaire. Il existe plusieurs associations : l’association caritative, sportive, protection des animaux, culturels. La Croix Rouge fait partie de la plus grande association caritative. La Croix Rouge française a pour mission d’assister, de secourir et de protéger les victimes lors de sinistres. Elle aide les personnes en perte d’autonomie et les personnes âgées. Elle élabore des programmes pour l’amélioration de la sécurité alimentaire et l’accès à l’eau potable. Elle lutte aussi contre la précarité. La Croix Rouge française est présente dans 180 pays du monde.

 Pour l’association humanitaire sportive : si vous avez de la passion pour le sport, vous pouvez vous engager dans le cadre scolaire comme faire un cours d’éducation physique ou faire un coach sportif. Des organisations non gouvernementales qui œuvrent dans l’humanitaire peuvent mener des activités dans le domaine de la culture. Elles peuvent par exemple créer des centres culturels, des maisons des jeunes, des bibliothèques. Leurs objectifs sont les mêmes : défendre la diversité de la culture. Pour faire fonctionner les organisations et assurer la réalisation de leurs activités, elles ont besoin de ressources financières. Pour cela, elles font appel à des dons et à la générosité de leurs proches. Les dons et les legs sont exonérés d’impôts.

Créer une association : guide en ligne
Comment faire du bénévolat pour une association ?