Zoom sur les associations qui agissent à l’étranger ?

Dans l’objectif d’appuyer les pays en difficulté, beaucoup d’associations françaises agissent actuellement à l’étranger. Il existe des associations qui interviennent à la fois en France et à l’étranger, mais il y en a aussi celles qui passent aux actes seulement à l’étranger.

Les domaines d’intervention des associations qui agissent à l’étranger

Les domaines d’intervention des associations agissant à l’étranger sont très divers, et en général, elles opèrent pour les personnes vulnérables.

Dans les pays en difficulté, les handicapés sont parmi les oubliés, c’est pour cela par exemple que l’ONG Handicap International ou Humanité et Inclusion agit dans beaucoup de pays d’Afrique et d’Asie. Avec la faim qui sévit dans plusieurs pays, surtout les pays du continent africain, Action contre la Faim entre en action dans ces pays. Dans le domaine de la santé, on peut aussi citer Médecins du Monde, ou Secours islamique française, comme associations à l’étranger. Dans le domaine socio-économique, il y a l’INTERAIDE, ou bien PlaNet Finance.

Beaucoup d’associations françaises agissent partout dans le monde pour pouvoir aider et appuyer le plus de personnes possible afin de réduire les inégalités mondiales, surtout dans le domaine socio-économique.

Quelles lois régissent les associations qui agissent à l’étranger ?

Étant donné que ce sont des associations françaises, même agissant à l’étranger, elles sont d’abord régies par les lois en vigueur en France. Mais à part cela, elles doivent aussi suivre les cadres juridiques régissant les associations étrangères dans les pays où elles exercent leurs activités.

En effet, chaque pays a son cadre juridique pour les associations étrangères qui agissent dans son pays. Ceci afin de bien gérer les flux d’organismes dans leurs pays et aussi différencier les vrais des faux.

Les associations voulant agir à l’étranger doivent consulter les ministères des Affaires étrangères des pays où elles veulent effectuer leurs activités. En effet, elles doivent avoir connaissance des démarches administratives qu’elles devront franchir avant d’intervenir. En consultant aussi les autorités compétentes du pays hôte, elles peuvent avoir connaissance des dossiers qu’elles doivent fournir pour pouvoir agir légalement dans le pays.

Comment devenir volontaires des organismes agissant à l’étranger ?

Selon les associations, elles ont leurs critères pour recruter leurs volontaires. En général, chaque type de personne a son association correspondante. Le mieux est de consulter l’association France Volontaires, qui peut orienter chaque candidat dans l’organisme qui lui convient.

Pour les salariés, ils doivent prendre des congés pour pouvoir exercer des activités de volontariat à l’étranger. À part cela, les démarches administratives pour les visas dépendent des pays d’accueil.

Les associations doivent prendre en connaissance d’avance ce que les volontaires doivent remplir comme conditions avant de les engager. Ces conditions sont disponibles, soit auprès des ambassades du pays hôte, soit auprès du ministère des Affaires étrangères. Si France Volontaires a une branche dans le pays hôte, il est bien de le consulter directement pour savoir ce qu’il faut faire.

De nombreuses associations pour satisfaire tous les bénévoles
A quoi servent vos dons ?